Bookmark and Share

Plaintes contre le Google Street View en Europe

Écrit: 02/03/2010
Plaintes contre le Google Street View en Europe Le Groupe article 29, qui réunit plusieurs associations européennes de protection des données comme la Cnil française, reproche à Google de conserver trop longtemps les photos non floutées publiées sur Street View.

Le logiciel, lancé en 2007 aux Etats-Unis et en service dans plus d'une dizaine de pays, permet de se balader virtuellement dans des locations du monde entier, préalablement photographiées par des véhicules équipés pour. Google utilise ensuite un système automatique de floutage pour les visages et les plaques minéralogiques.

Peter Fleisher, le conseiller de Google pour les questions de protection des données, répond que ces photos, conservées 12 mois, sont nécessaires à Google pour la correction d'éventuelles erreurs du système automatique de floutage, qui parfois efface aussi les noms de rue et les panneaux de signalisation. Le groupe 29 souligne le taux d'erreur trop bas pour justifier un délai si long.

En Europe, Google Street View s'est déjà heurté à de nombreuses oppositions, notamment en raison de l'exposition de propriétés privées, qui constituerait une aubaine pour les cambrioleurs et les voleurs.